Salon Agriculture

Le salon de l'Agriculture, est un lieu incroyablement vivant ! Le bruit des visiteurs mais aussi celui des animaux, des ambiances sonores mêlées, des micros animant les présentations, les télés, les radios, les politiques qui déboulent dans les halls, entourés d'une armada de journalistes.

C'est donc un endroit stressant pour les animaux qui n'ont pas l'habitude de tant de brouhaha. Entre représentations et concours pour le Trophée National de l'Âne, comment va réagir Balou à son nouvel environnement ?

Balou de Cibade, notre âne, n'a pas dérogé à la règle. L'arrivée sur le salon, après 13h de camion, n'a pas été une partie de plaisir. Le bruit, effectivement, mais également les incessantes sollicitations de milliers de personnes dès l’ouverture du salon au public, l'ont rendu inquiet. Mais au fil des jours, il a commencé à se détendre et à prendre confiance en lui. Alors qu'au début il fallait déployer beaucoup d'énergie pour le faire patienter lors des épreuves du Trophée, au fil des jours il s'est conditionné à cet environnement, avec le résultat que l'on connait.

Pour les éleveurs, les conditions sont difficiles et  grisantes à la fois. L’immersion est immédiate faires les badges qui permettront de passer le cordon de sécurité sans encombre, intégrer le planning de la cantine, des représentations et des épreuves du concours, penser à l’eau pour les bêtes, au foin, nettoyer les litières, discuter et surveiller les visiteurs, attention au tirage d’oreille !

Les nerfs sont mis à rude épreuve, l’enjeu est toujours en ligne de mire : gagner le trophée pour son élevage, sa famille, son association, sa région.

19h00, le salon ferme ses portes et les derniers visiteurs tardent à partir. Le salon est pour nous, les éleveurs, la pression redescend, la convivialité est désormais plus forte que la compétition. Le salon c’est aussi une belle aventure humaine, brassage humain d’éleveurs passionnés.

Enfin, le salon c’est aussi la rencontre de professionnels avec des visiteurs qui se sont pris au jeu du Trophée. Ce public venu en masse pour nous encourager, nous donne des ailes !

Le Trophée va résider pour la première fois et pendant 1 an dans l'Aude. L'année suivante, il nous faudra le remettre en main au vainqueur de 2018.

Quant à Balou, la compétition est dorénavant terminée pour lui. Un âne ne pouvant plus participé s'il a remporté la victoire. La période de saillie débutant, c'est le retour aux pâturages.


Vous aimez cette page ? Partagez-la !